Skip to content Skip to footer

Nikolaï KOUZMINE

1938Naissance au village de Talinskoye, près de Nijni Novgorod, sur la Volga.
1956-1959Ecole des beaux-arts de Pavlovo-sur-Oka, près de Nijni-Novgorod, ancienne ville à tradition artistique artisanale.
1965Il vient habiter à Moscou.
1965-1970 Institut des beaux-arts Stroganoff de Moscou.
1970Premières expositions artistiques à Moscou et à Nijni-Novgorod.
1987-1993Il participe à toutes les expositions de printemps et d’automne de l’Union des artistes russes. 
1993Exposition à Londres à l’Institut Royal des Affaires Internationales.

A partir de 1995, il commence à voyager en Europe avec son chevalet (Danemark, Angleterre, Allemagne, Croatie, Finlande) . 
Ces voyages lui permettent d’approfondir son travail pictural. 
Sur le terrain, amoureux des paysages et de la nature, il étudie d’autres registres de couleurs, liés à des variations de lumière, qui donnent naissance à ses tableaux.
Au cours de ces voyages il réalise réguliérement des expositions.

1997Premier voyage en France et participation à la Foire Internationale d’Art Contemporain de Strasbourg
1998-1999Séjours à Paris, Strasbourg, Nancy et en Normandie.
2001Expositions à Paris à la Cité Universitaire Internationale et au Ministère des Affaires Etrangères.
2002-2007Expositions au Chambon-sur-Lignon
2003Exposition à Rouen lors de la manifestation “Armada 2003”.
2006Exposition au “Carré à la Farine” à Versailles.
2006-2007Salon des Artistes Français, Salon du Dessin et de la Peinture à l’Eau, Salon de la Société Nationale des Beaux-Arts de “Art en Capital” au Grand Palais des Champs-Elysées. 
Salon de la Société Nationale des Beaux-Arts au Carrousel du Louvre.
2007Exposition personnelle à Théoule-sur-Mer . 
Nommé Sociétaire de la Fondation Taylor.

A soixante-sept ans, Nikolaï Kouzmine est l’un des grands représentants de l’Ecole moscovite, qui perpétue la tradition de l’art russe, en développant les nouvelles techniques de la peinture. Ses thèmes de prédilection trouvent leur inspiration dans sa vie d’artiste : maison natale, chemins, rivières, village, enfance, rencontres, entrelacement infini du temps, art et poésie populaires, architecture des villes, voyages…

Le peintre travaille beaucoup en plein air : l’instabilité de chaque instant puisé dans la nature, les perpétuels changements de lumière, de ses reflets, de la chaleur, du froid, de la pluie et de la neige demandent à l’artiste une grande concentration de ses forces physiques et morales, souvent jusqu’au dépassement de ses propres limites. Cela l’épanouit et l’épuise…

L’intérêt de sa technique réside dans de riches harmonies de couleurs étalées sur la toile grâce aux touches libres et vigoureuses de son couteau. La légèreté apparente de son travail est assurée par un grand talent que sous-tend une solide maturité artistique.

La technique, l’harmonie et l’intensité des couleurs, ses compositions et thèmes sont très fortement liés à sa vie et tout à fait “reconnaissables”. 

Son originalité est naturelle, tout comme sa vie qui ne ressemble à aucune autre. Il ne cherche pas à étonner le public tel un magicien avec des nouveautés inédites, néanmoins la recherche artistique est toujours très présente dans sa peinture. 

Cette quête vers de nouvelles formes d’expression sert à exprimer le regard personnel et unique du peintre sur une émotion, un sentiment, ou un thème qui sembleraient peut-être banal au premier coup d’oeil.

On trouve des tableaux du peintre dans des collections du Musée d’Art Contemporain à Tsaritsino à Moscou, au musée de Korcula en Croatie, dans la galerie “Aprél” à Örebro en Suède.

Ils se trouvent aussi dans des collections privées en France, en Grande-Bretagne, aux Pays-Bas, au Danemark, en Allemagne, au Japon, en Yougoslavie, en Australie, en Italie, au Vatican, aux Etats-Unis, en Turquie, et en Russie.

Peintures
Année d'exposition2009Site internethttp://www.nikolai-kouzmine.com/Share
Carrefour des Arts  – 07520 Lalouvesc ©2021 Magikjb. Tous droits réservés.

Menu