Skip to content Skip to footer

Cyril HORISZNY

Cyril Horiszny est né en 1977 en France.
Il observe très tôt les habitants des quartiers populaires de Paris dans lesquelles il est élevé.

Cyril Horiszny (à droite) avec Bernard Besset (à gauche) 
et André Bergeron (au milieu) 

C’est en 1996, au cours d’un voyage à Moscou, qu’il découvre la photographie créative. 
Les visages de l’Est  deviennent alors le leitmotiv de son œuvre photographique.

Après avoir fait ses gammes à New-York, dans l’Ouest canadien et dans les Caraïbes, le jeune photographe retourne en 2001 sur son terrain de prédilection : l’Europe de l’Est et plus précisément l’Ukraine, pays de ses aïeux.

Il y débutera une série de photos en noir et blanc sur ce peuple de l’ombre largement méconnu à l’Ouest. 

Dans une société post-soviétique pourtant sujette aux bouleversements et au modernisme, le photographe français s’attache à capter l’atmosphère parfois intemporelle des campagnes comme des villes ukrainiennes.

Comme pour mieux figer ces îlots envoûtant au charme d’un autre temps, ses photos témoignent d’un passé mystérieux et d’une transition difficile à travers les couches populaires d’un jeune Etat indépendant.Et pourtant, son approche cherche à montrer qu’au-delà de certaines réalités sociales et des difficultés ambiantes, les Ukrainiens dégagent une joie de vivre, une générosité et une chaleur humaine étrangement magnétiques pour nombre d’étrangers.

Certainement attiré par le charme d’une France qu’il est trop jeune pour avoir connu, mais immortalisée par les plus grands photographes français, Cyril Horiszny  livre à travers ses photos des ambiances d’une autre époque dont l’Ukraine a le secret de fabrication. 

A la fois tendres et mélancoliques malgré des thèmes parfois douloureux, ses photos s’inscrivent à contre-courant des sujets sur l’Est véhiculés à l’Ouest, consacrés le plus souvent aux nouveaux riches, où à la misère exclusivement.

Cyril Horiszny poursuit ses recherches de doctorat à la Sorbonne sur l’Ukraine et son histoire. 

Plus que le simple regard d’un photographe sans repères à l’étranger, il raconte à travers une forme artistique, la vie et les mœurs d’un peuple oublié.

Photographe
Année d'exposition2003Share
Carrefour des Arts  – 07520 Lalouvesc ©2021 Magikjb. Tous droits réservés.

Menu